[Tomb Raider Online] - Films - Notre Critique du film Tomb Raider The Movie


Notre Critique

 > Critique de Tomb Raider, The Movie

Cela fait tellement longtemps que l'on parlait d'une adaptation au cinéma ! Simon West l'a fait ! Très attendu par les fans et pressenti comme un bide par pas mal de monde (à l'image des autres adaptations de jeux vidéos sur grand écran), ce film a subi une grosse pression médiatique et des critiques acerbes. Qu'en est-il vraiment ?

LES PLUS DU FILM



La prestation d'Angelina Jolie, même si elle n'est pas exceptionnelle, reste un atout majeur du film. Elle a beaucoup de présence et d'assurance à l'écran. J'ai assez bien reconnu Lara avec toutes ses pirouettes, la manipulation des armes, ... ; pas grand chose à redire, Angelina Jolie s'est beaucoup investie et ça donne quelque chose de plutôt convaincant.

Le scénario, une histoire simple (peut-être trop mais c'est une critique valable aussi pour les jeux) où Lara doit (encore !) sauver le monde (pour ça, elle a presque autant de talent que Bruce Willis). Elle doit se battre contre des ennemis humains et d'autres créatures fantastiques comme à son habitude. Rien de neuf ni d'original mais une satisfaction pour les fans, comme à la sortie d'un nouvel opus.

La voix originale : nouveau plaisir pour les fans, Lara conserve sa voix, celle de F. Cadol qu'elle possède depuis TR2.

Quelques références au jeu : Pour commencer, avouez que le manoir Croft est assez réussi. Magnifique bâtiment de briques rouge, entouré de jardins immenses. L'intérieur n'est pas en reste avec le hall central et ses grands escaliers qui mènent aux étages et ses balcons qui font le tour de la pièce. D'autres lieux font également appel à nos souvenirs comme bien sûr Venise pour TR2 et le temple d'Angkor Vat pour TR4.

Il y a également de multiples clins d'œil à plusieurs épisodes du jeu :

  • Le lustre sur lequel atterrit Lara dans son manoir, nous fait immanquablement penser aux trois lustres dans la cache de Bartoli (TR2)
  • Les hommes qui envahissent la villa, glissant le long de cordes, nous font penser aux deux hommes dans la grande salle du niveau Alerte Rouge de TR5
  • Le casque micro que Lara utilise pour communiquer avec Brice dans le garage ressemble étrangement à celui qu'elle utilise pour rester en contact avec Zip dans la tour VCI (TR5)
  • Le bélier qui se balance dans le temple d'Angkor Vat, nous ramène dans les rues de Rome, dans la salle aux 2 corbeaux où un bélier identique est sur le chemin de Lara.
  • La fameuse statue de Shiva en pierre qui s'anime, armée d'épées dans chacune de ses mains, n'est pas sans ressemblance avec ses consœurs du temple de Shiva (TR3)
  • Angelina Jolie qui fuit le temple dans le cratère à la fin du film nous rappelle nombre de scènes où Lara essaie d'échapper à toutes sortes de monuments qui s'effondrent derrière elle et notamment la Grande Pyramide dans TR4

Les scènes d'action : très réussies et assez nombreuses, elles ponctuent agréablement le film. Je pourrais en dire plus mais je gâcherais le plaisir ;-)

CE QUI FAIT QUE CE FILM N'EST PAS PARFAIT













Le manque d'interactivité : Cela peut paraître étrange mais quand on a l'habitude de contrôler tous les faits et gestes de Lara, la voir évoluer " toute seule comme une grande " peut faire que l'on ait du mal à rapprocher l'actrice de l'héroïne de pixels.

Le manque de ressemblance : Même si Angelina Jolie a réussi à devenir Lara Croft, il reste des détails gênants : ses lèvres sont trop pulpeuses et elle a les yeux verts alors que Lara a les yeux ... marrons ! Il faut admettre que sans le short et le tee-shirt moulant, il n'est pas facile de reconnaître en Angelina la Lara que nous aimons tant. La natte et la poitrine ne suffisent pas.
Cependant, il est évident qu'une actrice ne peut devenir une héroïne virtuelle ... Qui pourrait raisonnablement avoir le tour de taille de Lara sans être soupçonné d'être sous-alimenté ? Les mannequins d'Eidos ne ressemblent pas plus à Lara, parfois moins. Ce n'est finalement pas la moins ressemblante, loin s'en faut.

Le doublage : Il n'est pas assez soigné. Même la traduction n'est pas toujours excellente. J'ai visionné certains extraits US et j'ai trouvé que certaines répliques étaient moins piquantes ou drôles en français.

La psychologie de Lara : Elle n'a pas été très bien dépeinte. Un peu trop sensible (l'anniversaire de la mort de son père est une déchirure à chaque fois), cette Lara montre des faiblesses inhabituelles comme à la fin du film avec l'aventurier dont elle serait... quoi ? ? ? ? ... amoureuse (NON !).

Des trucs " limites " : Certaines scènes m'ont semblé vraiment superflues mais peut-être étaient-elles destinées à un public... masculin. Comme la douche ou le plan où l'on voit les fesses de Lara qui ne sont, paraît-il, même pas les fesses d'Angelina Jolie.

Un bilan mitigé !

De toute évidence, ce film était trop attendu et vu que la perfection n'existe pas et que ce long-métrage n'est pas un excellent film, beaucoup ont été déçu ... plutôt normal. Et puis le public est difficile à cibler, peut-être justement parce que ce film était sensé s'adresser à tous. Du coup, personne n'y trouve vraiment son compte même si j'avoue avoir passer un bon moment ; disons que ce film est divertissant mais il péchait malgré tout par un cruel manque de suspense. Toutefois on ne s'ennuie pas une seconde, ça bouge, c'est dans l'esprit Tomb Raider !

Note : 13.5 / 20











** Webmasters : Luc & Gef87 & NC - New Design 2011 : Mathieu - Integration xhtml & css2 : Luc & Gef87 **